Navigation de la boutique

Nom de l'œuvre: Modèles élégantes assise-bleu

Dimension: 15 cm

Technique: bronze

Date de réalisation: XXIème siècle

Signature: Issouf  Bonkoungou

 

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

LES BRONZIERS

 

 

 

 

       

      Carl JAUNAY     

 

               

 

 

 

Né le 7.01.1967 à Chateaubriant,  j’ai suivit une formation de Tôlier Formeur.

Après un parcours entrepreneurial et créatif de plus 30 ans dans différents domaines d’activités, j’ai rejoint en 2016, la Maison des artistes pour une nouvelle aventure de « réanimateur d’objets » reliant mon savoir faire et ma passion : faire du recyclage un Art

Sculpteur Designer, je réutilise du métal « historique » rouillé souvent orné de rivets type Eiffel, mais aussi de vieux outils, pour réaliser  des sculptures, luminaires & mobiliers variés.

 

La rouille devient alors l'alliée de l'artiste, le métal se fait plus léger, et son âme dévoilée, nous donne l'envie de le caresser.

 

Avec des créations atypiques qui restent & qui durent, la matière nous révèle des patines qui témoignent de l'empreinte du temps sur chaque objet, pour des pièces uniques d’exception.

  

En 2019, certaines des pièces réalisées ont été cotées par un expert judiciaire d’art contemporain connu.

Au travers de l'association Recyclage Design j’ai réuni autour de moi un collectif d'artistes internationaux : sculpteurs métal et bronze, photographe, peintres, mosaïste, verrier, tailleur de pierre.

 

 

 

 

    Issouf Bonkoungou

 

    

 

 

 

Issouf a appris la fabrication des bronzes à la cire perdue dès son plus jeune âge sur les genoux de son père. Au Burkina Faso, c’est un art qui se transmet de père en fils.

En grandissant, il a décidé de se perfectionner et a voulu aller plus loin pour développer ses compétences et un bagage suffisant pour explorer son propre univers artistique.

Il effectue ainsi une formation par le centre artisanal afin de compléter le savoir-faire transmis par son père et de libérer sa créativité pour concevoir de nouveaux modèles. Il commence à différencier sa production sur le marché local.

Il continue chaque jour à chercher de nouvelles idées, de nouvelles techniques, de nouveaux styles et tout pour améliorer son art et la qualité de ses produits

 

Il a également fait des choix importants. Au Burkina Faso, ceux qui travaillent avec les artistes sont payés pour la tâche. Mais si l'activité est insuffisante, il n'y a pas de salaire. Ainsi, dès le début, il a décidé de former et d'embaucher ses apprentis pour payer leurs salaires, leur donner une part dans les décisions de l'entreprise et leur donner des primes sur les bénéfices.

Mais il ne s'agit pas seulement d'argent, chaque semaine, ils se rencontrent tous pour partager de nouvelles idées, partager les difficultés qu'ils peuvent avoir et les solutions qu'ils ont pu trouver. Chacun a un mot à dire pour améliorer son style ou l'organisation de l'atelier. Il a créé une grande famille dédiée à l'amélioration d'un art commun.

 

 

 

 

     Boukary Bonkoungou dit Yambou     

          

     

 

 

 

Boukary a comme son frère appris le travail du bronze dès son plus jeune âge. Ayant grandit dans un atelier de bronziers il y apprend toutes les techniques aux côtés de son père et de ses frères.

Mais à 23 ans, il prend son envol et part rejoindre ses deux aînés au Centre national d’artisanat d’art de Ouagadougou. Peu à peu il se démarque de la tradition et affirme un style unique mariant bronze, bois et fer pour développer son propre univers et sa propre démarche.

Car bien qu’artiste bronzier, ses œuvres sont souvent inspirées d’un morceau de bois à partir duquel il projette son univers pour lui donner vie.

Très engagé, ses œuvres interrogent la vie et nos émotions. Parfois qualifié d’onirique ou littéraire, artiste sensible ou intransigeant, chacun saura dans son art, y transposer ses propres énigmes.

 

 

 

   Boureima Ouedraogo

 

 

   

 

 

 

Né à Ouagadougou en 1982, Boureima a commencé à dessiner sur les bancs de l’école avant de travailler le bogolan et l’indigo avec un artiste Dogon. Mais très vite il se familiarise dans l’art du bronze qui devient son vrai terrain d’expression.

Si certains voient dans son travail l’influence de Dali ou Jacometti, Boureima se sent bien plus influencé par Thomas Sankara et sa quête de liberté.

En effet, c’est un artiste qui recherche avant tout le sens et la consistance. Ses revendications se font avec poésie, tendresse et humour à travers la recherche du côté animal présent en chacun des Hommes.

Il a reçu en 2006 le 1er prix de la créativité de l’UEMOA au SIAO (Salon International de l’Art et de l’Artisanat de Ouagadougou) et le 3ème prix lors de la Semaine Nationale de la culture (SNC) mais son travail, encore confidentiel, est loin d’avoir achevé la conquête des cœurs…

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Newsletter

Heures d’ouverture

sur rendez-vous au tél.: +32 (0)10/24.20.14

Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site